Digital Learning|May 12, 2022

5 secrets d’experts learning pour une stratégie réussie

Les experts learning de TotalEnergies, AirFranceKLM, Bouygues Construction, STIME et Generali témoignent sur leurs bonnes pratiques de formation.

5 min. de lecture

Secrets d'experts learning

L’évolution fulgurante de la formation a bousculé les codes de l’apprentissage en entreprise depuis 2 ans. Ces nouveaux usages ont nécessité une adaptation des offres d’entreprises. Découvrez dans cet article 5 éléments clés qui ont permis aux entreprises d’évoluer rapidement.

L’évolution de la formation depuis 2 ans

En deux ans, le secteur de la formation a beaucoup évolué. La crise sanitaire a créé un contexte VUCA dans lequel s’adapter est devenu une priorité. L’accélération du distanciel a permis de démocratiser les formats e-learning et notamment la formation informelle. Celle-ci fait référence à toute sorte d’apprentissage qui n’est pas forcément accompagné, et donc souvent peu prise en compte par l’entreprise dans le suivi de la montée en compétences.

Pour les apprenants, cette nouvelle adaptabilité représente un vrai défi : lutter contre l’obsolescence de leurs compétences et maintenir leur employabilité tout au long de leur carrière. Cela nécessite un upskilling permanent avec une mise à jour des compétences de plus en plus régulière. Aujourd’hui, une compétence dure en moyenne 12 à 18 mois. Et cette durée de vie ne cesse de se réduire.

Durée de vie d'une compétence

Les entreprises ont un vrai rôle à jouer dans ce nouveau système d’apprentissage qui est même un rôle dans la société de manière générale. D’ailleurs, les collaborateurs sont 93% à estimer que la formation fait partie des actions RSE que doit mener une entreprise. Au-delà de cet enjeu sociétal, la place de la formation doit se recentrer au cœur de la stratégie globale pour accompagner le développement des entreprises face à un contexte où le véritable avantage concurrentiel réside dans l’humain et l’effectif global. Et pour cela, elles misent toutes sur la même méthode : engager et responsabiliser les collaborateurs dans leur apprentissage en répondant au plus proche de leurs besoins.

Les 5 meilleures pratiques de formation

Pour répondre à ces nouveaux usages et besoins de formation, les entreprises doivent se réinventer et proposer de nouvelles offres plus adaptées. Nous avons observé les tendances les plus pratiquées par les responsables de formation et nous en avons sélectionnées 5 qui, selon nous, représentent le mieux les enjeux de nos clients et interlocuteurs learning.

Encourager la formation informelle en entreprise

Aujourd’hui, 67%* des salariés se forment déjà avec des contenus digitaux issus du web (articles, vidéos, cours en ligne, podcasts...). Les vôtres aussi ! Suivre cette formation est essentielle pour les entreprises afin d’accompagner les collaborateurs dans leur progression. Encouragez la formation informelle en responsabilisant vos apprenants et donnez-leur le pouvoir de choisir.

*chiffre issu d’une étude menée par Edflex sur +1000 salariés d’entreprises de +500 collaborateurs

Encourager la formation informelle

Etablir un processus pour mettre à jour les compétences de façon réactive

L’adaptabilité fait partie des soft skills les plus recherchés en entreprise. Il faut donc que ce concept se traduise aussi dans les clés mises à disposition des collaborateurs ! Des processus RH aux outils de formation, l’entreprise doit permettre à ses collaborateurs de mettre à jour leurs compétences le plus rapidement possible. De cette rapidité dépend l'obsolescence des compétences et la compétitivité des entreprises.

Favoriser l'engagement des apprenants

Mettre en place des projets de formation, c’est bien, mais s’ils ne sont pas portés par les apprenants, leur engagement et donc l’efficacité seront bien moins impactante. Il faut donc trouver le moyen de faire prendre conscience aux apprenants que leur montée en compétences est primordiale pour eux. Ils se responsabiliseront ainsi et iront de leur propre initiative suivre de nouvelles formations tout au long de leur carrière.

Se fier aux besoins des apprenants

Qui de mieux placés pour exprimer leurs besoins que les apprenants eux-mêmes ? Chaque responsable de formation et chaque manager doit apprendre à les écouter et à leur faire confiance pour repérer les compétences sur lesquelles orienter l’offre de l’entreprise. C’est dans ce processus de co-création que l’efficacité de la formation sera maximale.

Se fier aux besoins des apprenants

Devenir une organisation apprenante

Pour aller plus loin dans son offre de formation, créer une culture apprenante est une étape incontournable. En engageant les apprenants dans la conception de leur formation, ils se responsabilisent et deviennent de vrais acteurs internes, force de proposition. La puissance du collaboratif et de l’open education vient porter les avancées de la formation dans l’entreprise. Bien sûr l’organisation apprenante est un objectif en soi ! Mais tendre à cela représente déjà une démarche fonctionnelle pour l’entreprise.

Ces bonnes pratiques sont des pistes pour améliorer la formation dans son entreprise. Afin de les illustrer par des cas d’usages concrets, nous avons interrogé 5 acteurs de la formation qui ont accepté de répondre à nos questions. TotalEnergies, AirFranceKLM, Bouygues Construction, STIME et Generali : pour aller plus loin, retrouvez leurs témoignages et leurs conseils dans notre guide.

Partager :

E

Edflex

Team

Obtenez un e-mail par mois sur les dernières actualités de la formation en ligne et les nouveautés chez Edflex.

On continue ?

Classe virtuelle

Digital Learning|May 20, 2022

Classe virtuelle : le guide complet

Guide complet sur la classe virtuelle : définition, pour qui et comment elle prend forme, les différents apprentissages possibles et ses avantages en entreprise.